Le Jardin Montagnard de Bramans (Val Cenis), un beau jardin d’altitude

Le Jardin Montagnard de Bramans

Pour continuer dans cette série des visites de jardins, je vous emmène aujourd’hui au Jardin Montagnard, situé dans le village de Bramans en Haute Maurienne (Savoie).

Certains connaissent peut-être mieux ce village sous le nom de Val Cenis, qui est aujourd’hui la dénomination de la nouvelle commune qui regroupe les villages de cette portion de la vallée (les gens qui y vont au ski retiennent plus souvent ce nom). On est aux environs de 1200 mètres d’altitude, dans un paysage simplement magnifique à toute saison. Côté climat, on est clairement très alpin, avec beaucoup de neige l’hiver, des torrents impressionnants qui se décuplent à la fonte des neiges, et l’une des plus basses pluviométrie de la région Rhône Alpes l’été (le soleil brille souvent dans la vallée).

Alors quand j’ai appris qu’il y avait à Bramans un jardin qui se visite, j’ai forcément eu envie de voir à quoi ça pouvait ressembler. Idéal pour une balade en famille, ça change de la rando et il y a une super aire de jeux pas très loin, quoi de mieux pour les enfants !

 

Entre maraîchage, houblonnière et jardin botanique

Ce Jardin Montagnard est maintenu par une association qui l’exploite en maraîchage et à travers une houblonnière, mais c’est aussi un espace pédagogique et de découvertes. L’entrée se fait en face de l’église et on est tout de suite dans l’ambiance : Des planches de courgettes, rhubarbes, choux, pâtissons, très beaux et productifs vous accueillent devant quelques serres qui regorgent de tomates. L’entrée est gratuite et on peut se balader tranquillement comme on veut. Ce côté maraîchage m’a fait prendre un peu de recul : Même dans des conditions assez complexes dues au climat, il est possible d’avoir une belle production. De plus, l’ensemble est classé bio (et il est possible d’acheter les légumes) !

 

Un peu plus loin on découvre la houblonnière (que de loin j’ai d’abord pris pour des haricots à rame). Je n’avais jamais vu de plantation de houblon, c’était assez intéressant : Comme il s’agit d’une liane, le principe est de le faire grimper le long de ficelles attachées à des mats (qui doivent faire au minimum 4 bons mètres de haut). Malheureusement, j’ai complètement oublié de la prendre en photo !

Mais un autre intérêt de ce jardin est son aspect pédagogique. On y trouve en effet des plaques informatives très bien faites et illustrées, expliquant divers aspects du jardin et de son écosystème : Le compost, les vers de terre, les abeilles, etc. Classique, mais toujours sympa pour aider les enfants à apprécier la visite et à mieux comprendre comment tout ça fonctionne.

 

On trouve également de petites pancartes nommant les fleurs et plantes sauvages qui poussent naturellement dans des espaces dédiés. C’est une belle occasion d’enfin connaître le nom de cette fleur que vous croisez au bord des chemins, ou de cette plante que vous avez photographié la veille. Forcément, il s’agit de la flore locale, avec de nombreuses espèces alpines.

Pour conclure : Une visite très sympa, qui ajoute encore une activité à ce petit coin de montagne qui n’en manque pas ! Idéal pour faire une pause entre deux journées plus sportives, ou pour une après-midi quand le temps est incertain. Je vous conseille également de visiter le village qui vaut le détour (encore très traditionnel, loin des stations de ski « industrielles »).

Plus d’infos sur la page Facebook du jardin : https://www.facebook.com/lejardinmontagnard/