Tomates : Qu’est-ce que la nécrose apicale ou « cul noir » ? Quelles solutions ?

Tout savoir sur la nécrose apicale des tomates

Tomates : Qu’est-ce que la nécrose apicale ou « cul noir » ? Quelles solutions ?

Après être revenus sur les gourmands dans notre précédent article, continuons sur notre lancée avec les tomates !

Qu’est-ce que c’est que ça la nécrose apicale, ou le cul noir ?

Mais si, vous savez, lorsque vous prenez une tomate dans votre main et que vos doigts s’enfoncent dans la chair molle et que vous vous rendez compte que la tomate a une tache noire au niveau du … de la partie opposée au pédoncule !
Et bien c’est cela la nécrose apicale, autrement appelée « cul noir », vous comprendrez aisément pourquoi …

Et puisque vous vous demandez ce que c’est, je vais vous en dire un peu plus :

Il s’agit d’une maladie non parasitaire qui touche vos tomate ! Elle rends malheureusement une partie des fruits immangeable, et donc invendables pour les maraîchers.
De plus, en s’attaquant à vos tomates, elle offre un point d’entrée pour les micro-organismes qui font se faire une joie de venir s’installer et se nourrir de vos tomates, tout en participant à la prolifération de champignons qui finissent par amener vos belles tomates à pourrir au lieu de finir dans votre assiette …

Pourquoi de drôle de surnom ?

Tout simplement parce que la maladie se déclare par des tâches noires qui apparaissent à l’opposé du pédoncule … au niveau du « postérieur » de la tomate, d’où ce surnom.
Elle est due à une carence en calcium due à une irrigation irrégulière, d’où l’importance de surveiller votre manière d’arroser vos plans !

L’irrigation ne va pas jusqu’à la partie opposée au pédoncule et c’est de là que vient la maladie. De cette carence va résulter des petites taches marronnasse ou brunes sur le « bas » du fruit. À l’intérieur du fruit, la chair va devenir fibreuse au fur et à mesure tandis que les graines vont aussi virer au brun.
Et le pire dans tout cela c’est que la maladie touchent souvent des tomates ayant atteint environ la moitié de la taille finale. Votre travail est donc réduit à néant !

Que faire en cas de nécrose apicale ?

Pas de panique, vous pouvez y remédier en rendant à vos plans une irrigation régulière et adaptée.
Préférez un arrosage franc plutôt que par aspersion. Cela provoque une irrigation dite par transpiration qui n’est pas adaptée aux plans de tomates.
Essayez aussi de garder vos plans dans un endroit pas trop sec, afin de les faire grandir dans un climat qui soit plutôt frais et humide.

Vous pouvez aussi pailler votre sol afin de maintenir un bon équilibrage de la charge de vos tomates. Choisissez des variétés qui sont moins sensibles si vos plans ont été touché par cette maladie. Arrosez-les de manière régulière et vous devrez avoir de beaux plans de tomates sains, loin de toute maladie !

Plan de tomates sain
Tout savoir pour produire de belles tomates dans votre potager sur pied !