Cultiver du thym sur son balcon

Quand les beaux jours arrivent, c’est le moment de planter le thym ! Aromate au goût subtil, atout en cuisine et en tant que plante médicinale, autant de raisons de lui donner une place de choix dans votre potager sur pied.

 

L’histoire et les propriétés du thym

Son histoire connue remonte aux Égyptiens et aux Étrusques qui l’utilisaient lors de l’embaumement. Les Grecs la considéraient comme une source de courage. Les romains quant à eux l’utilisaient en cosmétique et pour ses vertus purificatrices.

Un aromate donc, mais aussi une plante médicinale. En effet, la tisane de Thym aide à soigner les infections respiratoires. Efficace aussi pour drainer le foie, idéal donc d’en avoir à la maison.

Sacré palmarès pour une petite plante ! Maintenant que vous vous connaissez un peu mieux, voici quelques astuces pour la faire pousser en toute tranquillité.

 

Le Thym dans un potager sur pieds : Conseils et astuces

Nous sommes face à une plante facile à faire pousser, et peu demandeuse. Trouvez lui un endroit sur votre balcon ou l’exposition au soleil sera maximale. Retenez que plus le sol sera sec et pauvre, plus votre thym sera parfumé.

Trouvez donc un petit espace à lui, il lui faudra une surface d’environ 30 cm sur 30cm et plantez votre petite motte, de préférence au printemps.

Une fois en terre, arrosez le copieusement et renouvelez une fois quelque jours plus tard si le temps et très sec, mais normalement un arrosage suffit.

Le mieux dans tout ça ? Plus besoin de l’arroser ! Il n’y a plus qu’à attendre.

Vous pourrez le tailler après floraison, rabattez les tiges sous les premières fleurs et et il repartira de plus belle.

 

L’ennemi naturel du thym

Votre nouvel ami déteste l’eau, et l’humidité ! Si votre potager sur pied ou votre balcon est trop exposé à la pluie, préférez lui une petite place en pot en cuisine. Et si par mégarde il prenait trop l’eau, changez le de place, ses racine pourraient être attaquées par des champignons et ainsi mener à la perte de votre précieux plan. Attention donc à l’humidité !

 

Florilège d’utilisation de la plante :

Voici une petite compilation de mes utilisations favorites du thym, attention, liste non exhaustive :

  • L’infusion, traditionnelle et parfaite avec un peu de miel et de citron. Gourmand ? Moi ?
  • En arôme pour un plat au four, juste avant d’enfourner, l’odeur vous fera tourner la tête.
  • En bouquet garni, son goût s’y reconnait facilement.
  • Faites blanchir une ou deux branches de thym, ficeler-les et placez les dans une bouteille avant de recouvrir le tout d’huile d’olive. Un mois de côté et hop ! Une petite huile aromatisée maison à moindre coût.
  • Prenez quelques feuilles que vous placez dans du coton et laissez couler l’eau de votre bain sur la papillote pour un bain relaxant qui fera du bien à votre peau !
  • Une branche de thym dans votre armoire garanti le sec et une bonne odeur à votre linge

… Et tant d’autres utilisations, je vous laisserai chercher vos favorites, j’ai essayé de compiler celles qui me paraissaient les plus sympathique à partager, et n’hésitez pas à me laisser les vôtres en commentaires !

Huile de thym
L’huile de thym, un régal sur vos salades printanières !