Cultiver du romarin sur son balcon

De jolies fleurs bleues, blanches et roses, un arôme puissant et reconnaissable entre tous qui nous évoque le soleil et les grillades, il est temps de parler du romarin pour votre potager sur pied !

 

La star de votre potager !

De tout temps, nous avons utilisé le romarin. Plante originaire d’Europe du Sud, les Grecs, les Romains l’utilisaient déjà pour ses vertus bienfaisantes. Jusqu’au Moyen-Âge, cette plante n’a toujours pas sa place dans la cuisine mais est par utilisée comme un symbole ( les mariés en portaient, on en offrait aux nouveaux nés et une branche de romarin accompagnait les morts dans l’au delà ). En Grèce, elle était même offerte à la Déesse Aphrodite !

Bref, le romarin est connu de tous et soigne les rages de dents, les problèmes gastriques, l’empoisonnement, la fatigue, la circulation sanguine … Une véritable plante médicinale !

Cependant, après le Moyen-Âge, elle trouve enfin sa place dans les cuisines et l’on découvre enfin ce parfum résineux qui rappellera la Méditerranée et son goût, amer et épicé avec quelques notes camphrées. Elle dispose cependant d’un sacré palmarès, c’est ce pourquoi je la considère comme une véritable star dans votre potager !

Du romarin à l’état sauvage, on sent presque son arôme !

Le Romarin, ça pousse comment ? Conseils et astuces

Peu contraignante, le romarin aime les sols légers, calcaires et pauvres ! Réservez lui votre meilleure place au soleil car il adore cela et n’en aura jamais de trop. Si vous disposez de semis, profitez de la période entre Avril et Juin, à l’abri de la pluie et en les espaçant de 10 à 15 centimètres environs.

Si vous les récupérez de pots, profitez des mêmes périodes ( vous pouvez même pousser jusqu’en Automne ). C’est une plante qui ne demande que peu d’eau, alors n’ayez surtout pas la main lourde quand vous lui donnerez à boire !

Pensez à tailler et couper les branches mortes après la floraison, et coupez les extrémités des rameaux à environ 15 centimètres et voilà ! Vous savez tous ce qu’il y a à savoir sur le romarin, à vous de jouer maintenant.

On peut très bien faire pousser du romarin sur un balcon, cultiver du romarin en pot est extrêmement simple et si le contenant est assez grand, cela vous donnera un petit arbuste largement suffisant pour tous vos plats de l’année !

 

La floraison du romarin passe du bleu au rose, puis au blanc. Merveilleuse nature !

 

Que manger (ou boire) avec votre romarin ?

Comme vous l’avez sûrement deviné, je suis un petit gourmand, je vais donc vous confier quelques un de mes petits secrets pour sublimer la plante en cuisine ! À vos tabliers, c’est parti :

  • Piquer la viande au romarin restera mon péché mignon ultime. Agneau, volaille, canard ou porc, voire même avec du poisson, cela relèvera vos plats d’une manière subtile. On note donc que viande blanche et romain, c’est un grand oui !
  • L’abricot et la nectarine font partie de mes fruits préférés, cela tombe bien, cela se marie à merveille avec notre ami du jour ! Un peu de romarin sur vos tartes aux fruits ou dans vos confitures, vous surprendrez votre entourage au service, effet garanti !
  • Comme dit dans notre article sur le thym, vous pouvez aussi parfumer une bouteille d’huile d’olive au romarin afin de vous faire une huile aromatisée qui accompagnera à merveille vos pizzas aussi bien que vos salades.
  • Et pour finir, mon petit must, le thym se marie aussi à merveille avec certains alcools. Idéal pour l’apéritif quand les beaux jours sont là ! Un brin de romarin dans votre sangria lui donnera encore plus de saveur méditerranéenne et un gin tonic relevé au romarin est un plaisir total !
Une plante qui nous accompagne depuis toujours, merci le romarin !