Tout savoir pour bien planter dans votre potager sur pied !

Les beaux jours commencent à revenir alors je me suis dit que vous partager mes petits secrets pour choisir le meilleur type de graines, bien utiliser votre compost et votre terreau pour votre potager sur pied ! Voici mes conseils !

Normalement, vous avez déjà votre terreau fait maison et si ce n’est pas le cas, je vous invite à relire mon article sur le sujet !

Une fois les graines choisies, je vous donnerai ma technique pour bien utiliser votre terreau et votre compost pour magnifier vos graines !

Votre salade n’est pas encore au top pour en récolter les graines mais elle a l’air délicieuse !

 

Comment choisir de bonnes graines pour mon potager sur pied ?

Pour commencer, vous pouvez récupérer vos graines sur vos produits ! Attendez simplement que le légume arrive à maturité, ouvrez-le et récoltez les graines, faites les sécher et hop ! De jolies graines qui ne demandant qu’à être plantées !
Pour des légumes que vous ne pouvez pas « ouvrir », comme les épinards ou la salade, attendez que la plante finisse son cycle de vie pour être sur que les graines sont prêtes et récoltez les.

Et voilà des graines gratuites pour votre potager !

Mais bon, je me doute bien que vous vous y connaissez un peu alors je vais vous faire une petite descriptions des différents types de graines :

  • Hybrides F1 :

Il s’agit de graines obtenues en mélangeant deux variétés pour en tirer les meilleures propriétés. Généralement, elles sont optimisée pour une pousse rapide ainsi qu’un goût ou une caractéristique propres (en général, le rendement et la précocité sont choisies chez une des graines parents et les propriétés comme un goût spécifique ou la résistance aux maladies chez le second parent). Ce sont des graines qu’on qualifie de première génération, et elles produiront des graines qui engendreront des plantes identiques.

  • Naturelles :

Concernant les graines dites naturelles, je vais vous fournir mes adresses favorites, vous trouverez votre bonheur à coup sur et ils sont tous très intéressants, ayant chacun leur histoire :

https://blog.kokopelli-semences.fr/

https://www.semencespaysannes.org/semons-nos-droits/fiches-pratiques.html

https://www.fermedesaintemarthe.com/

https://www.biaugerme.com/

  • Non Bio :

Tout est dans le titre, vous vous procurerez des graines traitées chimiquement que je ne vous recommande pas. Travaillez vos propres produits ou contactez les sites ci-dessus, vous retrouverez un goût plus authentique et la nature vous en remerciera !

  • Non Traitées :

Les graines Non Traitées (NT) sont des graines dont la plante « mère » peut avoir été traitée mais dont la semence n’a pas reçu de traitement chimique après récolte.  Une alternative à la graine non bio, mais je vous recommanderais plutôt les graines naturelles !

Disons que c’est un peu la philosophie Potager-sur-pied !

Des graines partout !

 

Comment bien disposer mes semis ?

Afin de maximiser l’espace dans votre potager sur pied, je vais vous donner ma méthode :

Plantez en gardant en tête la verticalité ! Les plantes hautes et grimpantes en arrière plan. Si vous plantez des pois, ou des haricots, vous réservez l’espace devant pour planter vos radis par exemple.  Je vous donne pêle-mêle quelques possibilités :

De maïs et des haricots, des tournesols avec des concombres, des tomates et des volubilis. À vous de faire vos expériences et n’hésitez pas à partager vos retours dans les partie commentaire de l’article !

Pensez aussi au choix du contenant, vous pouvez aider vos plants à pousser ! La profondeur est la clé, essayez par exemple pour les légume « estivaux » ( les tomates, courgettes, aubergines, poivrons …) prévoyez large environ 30 ou 40 centimètres de fond.

Au pieds de vois poids mangetout, plantez des carottes ou des fraises ! Profitez de l’espace !

Comment utiliser mon terreau ?

 

C’est l’heure d’utiliser votre terreau et votre compost pour en faire le substrat. Il s’agit de la base de nutriments qui devra suffire à faire pousser vos bébés.

Attention, ne tassez pas votre terreau ! Utilisez votre compost comme base et « recouvrez » la surface du pot. Une fois cela fait, déposez votre terreau.

N’oubliez pas que vous devrez arroser, alors l’eau doit pouvoir circuler afin que vos plantes ne se dessèchent pas. La profondeur du pot joue ici car ce sont les racines qui doivent rester au frais et dans un terreau humide !

Si vous respectez ceci, faites attention à vos arrosages, vos petites plants devraient ne pas tarder à pointer le bout de leurs feuilles !