5 choses que vous ignorez sur les tomates

La tomate est une des plantes phares du potager. C’est en effet un légume facile à faire pousser, mais aussi facile à manger par les petits et les grands. Dire qu’elle était absente de nos jardins avant la découverte de l’Amérique… On a du mal à s’imaginer !

Mais si tout le monde connaît la tomate, c’est une plante pleine de surprises, qui va sûrement vous surprendre !

1 – La tomate peut pousser en bac sans problèmes

Beaucoup de jardiniers connaissent déjà cette astuce, mais je suis toujours assez surpris de ne pas voir plus de plants de tomates sur les balcons quand je lève la tête dans les rues des villes… En effet, la tomate peut très bien se développer en jardinières, bac ou pot, même de relativement petite contenance. D’ailleurs, c’est le premier légume que j’ai planté sur mon balcon il y a une petite dizaine d’années. Celui-ci était orienté Sud/Sud-Ouest, et je peux vous dire que la première récolte a été très satisfaisante, avec des plants montant à 1m50 sans problème ! Il vous faudra tout de même un certain volume de terre (je dirais au moins 5-10 litres par pied), et un bon terreau. A ce sujet, une astuce très efficace, que j’ai appris sur la chaîne Youtube Permaculture, agroécologie, etc  consiste à renouveler son terreau en créant un mini compost : Tout d’abord enlever le terreau du pot, puis placez-y un grand volume de déchets alimentaires (épluchures, marc de café, fanes de radis ou de carottes, etc), en veillant bien à varier pour avoir un bon équilibre carbone/azote. Puis vous recouvrez avec votre terreau de l’année précédente, vous pouvez attendre quelques jours que le compost démarre, puis vous pouvez planter. Vous verrez que le niveau de terreau va baisser au fur et à mesure de la saison, et vos tomates vont consommer les nutriments fournis par le mini compost.

2 – La tomate n’a pas besoin de pollinisateurs

Comme certaines plantes, la tomate n’a pas besoin d’insectes ou d’intervention spécifique pour que ses fleurs soient fécondées, et ainsi produire des fruits. En effet, la plupart des variétés de tomates ont des fleurs autofertiles, ne nécessitant pas d’échange génétique avec une autre fleur pour être fécondée. Pour s’auto-féconder, la fleur doit simplement vibrer un peu, afin que son pollen tombe sur son pistil. Bien sûr, si des bourdons visitent vos fleurs, la fécondation sera excellente, mais souvent, la vibration du vent peut suffire. Cela signifie aussi qu’il est envisageable d’avoir des tomates en intérieur. Dans ce cas, il faudra faire légèrement vibrer vos plants régulièrement quand ils seront en fleur.

3 – La tomate peut vivre plusieurs années

C’est sans doute un des aspects les moins connus de cette plante fantastique : Un plant de tomate peut vivre plusieurs années, s’il est dans de bonnes conditions. Comme évoqué en introduction, la tomate est originaire du continent américain, et est à l’origine adaptée à des conditions climatiques assez chaudes. En Europe, notre hiver tue les plants qui sont laissés en extérieur sans protection. Mais sous serre, le plant passera l’hiver sans problème, et pourra même continuer de produire.

Au parc Disney d’Orlando en Floride, un pied de tomate a produit par exemple 32 000 tomates, pour un poids total de plus de 500kg !

4 – Une dispersion mondiale

La tomate est sûrement l’un des légumes cultivés présent dans le plus grand nombre de pays dans le monde. De l’Amérique du Sud à la Russie, de nombreuses variétés ont été créées au fil du temps pour permettre à la plante de pousser dans des climats très différents en termes de luminosité, de températures, de précipitations. La tomate est d’ailleurs entrée dans la culture de nombreux pays, du bassin méditerranéen aux Etats-Unis, c’est un légume-fruit autant Italien que Chilien, Géorgien, Chinois ou Malien !

C’est d’autant plus intéressant que la tomate entre donc dans des cultures culinaires très variées, en association avec à peu près tous les aliments possibles. Plus d’excuse pour se contenter des sempiternelles tomates/mozzarella (bien que ce soit délicieux), allez faire un tour du côté des cuisines sud-américaines, indiennes, orientales, et vous trouverez plus d’idées de recettes que vous ne pourrez en cuisiner !

5 – Un aliment aux multiples bienfaits ? Oui, mais sans excès !

La tomate est souvent recommandée comme un aliment bon pour la santé. Elle offre effectivement beaucoup d’avantages :

  • Peu de calories pour beaucoup d’eau, c’est un aliment rassasiant
  • Elle contient beaucoup de fibres
  • Elle offre un fort taux de vitamine C
  • Elle est riche en bêta-carotène et en anti-oxydants

Mais attention, si la tomate est excellente pour la santé en consommation raisonnable, elle peut être problématique en cas de sur-consommation si vous souffrez de maladies inflammatoires (comme l’arthrose par exemple) : Vous trouverez plus de détails à ce sujet dans cet article d’une naturopathe spécialiste de l’arthrose.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *